Sortie trail ou randonnée en famille sur l’île de la Réunion : le sentier DASSY

Parcourir les sentiers réunionnais est certainement la meilleure façon de découvrir les trésors de l’île. Célèbre pour sa Diagonale des fous, l’île de La Réunion offre une multitude de randonnées. Terrain de jeux grandeur nature pour les traileurs accomplis, les amoureux de la nature et les familles y trouveront aussi leur compte.  Le sentier Dassy en est un parfait exemple. Alors chaussez vos baskets et partons à la découverte de ce sentier niché au cœur du village de l’Entre-Deux.

  • 480 m D+/-
  • 6,7 km A/R

Cerné de majestueux remparts, le village l’Entre-Deux c’est de l’authenticité, des maisons créoles colorées, une certaine douceur de vivre mais aussi de nombreux sentiers à parcourir en mode trail ou en famille. Situé à environs 17 km de Saint-Pierre et à 50 km de la station balnéaire de Saint-Gilles, l’Entre-Deux est rapidement accessible et mérite le coup d’œil. Culminant à 1850 m d’altitude, le Dimitile est l’un des plus hauts sommets de l’île et est accessible par plusieurs sentiers au départ du village. Au sommet, vous pourrez admirer de splendides panoramas sur Cilaos l’un des trois cirques de La Réunion. D’autres randonnées comme le Tour du village sont plus accessibles pour une sortie en famille. Le sentier Dassy est lui un aller-retour de 6,6 km pour 430m de D+ reliant le village de l’Entre-Deux à la route de la Ravine des cabris (quartier de Saint-Pierre).

Parcours

La sortie débute par de la descente, des lacets donnant sur la rivière. Le sentier est large et propre. Il comporte quelques marches qui disparaîtront très vite. Le ruissellement de l’eau se fait très vite entendre. Quelques passages à flanc de falaise (un peu à pic) permettent d’admirer les gorges du Bras de la Plaine.On arrive très vite au Pont de la Liane qui offre une vue panoramique sur la rivière. Passé le pont plusieurs petits sentiers permettent de se rendre au bord de l’eau. Mais point le temps de piquer une tête, il faut attaquer la montée. Le chemin est caillouteux et glissant. Il comporte des lacets rehaussés par de véritables murailles et des belles portions pavées. On longe ensuite les champs de cannes à sucre pour arriver au Dassy. La fin du parcours nous permet de contempler un beau panorama. On peut en effet y observer certains des plus hauts sommets de l’île comme le Dimitile (1850 m) ou encore le Grand Bénare (2898 m).

Le sentier est emprunté par de nombreux traileurs qui l’utilisent comme piste d’entraînement.

En effet, plusieurs aller/retour permettent un travail spécifique et augmente la distance. Il offre la possibilité de travailler la technique en descente ou encore de faire du fractionné. Les plus téméraires opteront pour les deux.Le sentier offre un petit aperçu des caractéristiques propres aux sentiers réunionnais : passages techniques, gros cailloux, racines, parties raides, parties plus roulantes, portions en escalier. Un aller-retour en souplesse permet une découverte pour les novices ou une mise en jambe à l’approche d’une course pour les traileurs confirmés.

Ce sentier peut-être aussi être l’occasion d’une promenade en famille. Il permet de se rendre dans le lit du Bras de la Plaine où il est possible de se baigner et de pique-niquer.

Mon ressenti : ce parcours est particulièrement agréable à effectuer puisque plus du 3/4 du sentier se trouve dans des zones complètement ombragées (avec une végétation assez dense qui est encore une fois assez caractéristique de ce qu’on trouve sur l’île). Ensuite, il est agréable à parcourir en courant parce que certaines portions sont un peu raides mais il y a régulièrement des replats qui permettent de bien relancer. Et pour finir, de mon point de vu le versant « ravine des cabris » est plus exigeant que le versant « Entre-Deux » car bien plus long et plus accidenté, la majorité des passages très techniques sont concentrés sur le versant « ravine des cabris ». D’ailleurs le dénivelé de l’aller-retour c’est du 2/3 contre 1/3 côté Entre -Deux (300m D+ contre 140m D+ sur l’autre versant).

Muté à La Réunion depuis septembre 2018, arpenter les sentiers de l’île, participer à des courses telles que Le Grand Raid n’ont fait que développer et consolider ma passion pour le trail. À mon arrivée sur l’île, j’étais novice mais avec une vraie envie d’évoluer dans ce sport. Débarquer au paradis des randonneurs et des traileurs a donc été du pain béni.

J’ai toujours été un mordu de sport. J’ai passé mon enfance et mon adolescence à faire du vélo. En grandissant, j’ai souhaité faire évoluer ma pratique et comme beaucoup de cyclistes je me suis initié au triathlon. Plus à l’aise sur de la longue distance et surtout avide de nouveaux défis, j’ai rapidement décidé de tenter l’aventure Ironman.
C’est donc en préparant cette compétition que je me suis petit à petit pris au jeu du trail.
Originaire de Tarbes, au pied des Pyrénées, il était très pratique et bénéfique pour moi de faire « du volume » en faisant des sorties ou des courses de montagne. Je pouvais courir plusieurs heures sans subir les traumatismes d’une sortie longue sur route. J’ai immédiatement adoré ce sport mêlant dépassement de soi, montagne et partage. Je me suis donc inscrit sur plusieurs courses dans ma région comme le Patou Trail ou encore le Luchon Aneto Trail et j’ai été agréablement surpris par mes bons classements.
Le trail m’a en grande partie permis d’arriver sur mon Ironman avec une bonne caisse et d’être finisher. J’ai découvert un sport qui me fait vibrer et qui me donne envie de dépasser mes limites. Je n’ai donc pas fini de fouler les sentiers réunionnais.

Lilian Manse – Ambassadeur Kiwami Racing Team