Nombreuses ont été les sensations sur les sentiers mont-blanais en 2018. Sur l’UTMB®, c’est la Française Jocelyne Pauly qui s’est illustrée. Troisième de l’épreuve phare, elle confirme sa reconversion de la Ligne bleue vers les courbes vertes, du marathon vers l’ultra-trail.

Palmarès :

  • 2015 : Victoire sur l’Ultra du Grand Raid des Pyrénées : 160km, D+ 10km en 30h12’47
  • 2016 : Victoire sur l’Ultra Mythique en Andorre : 112 km, D+ 9.7km en 24h20’15
  • 2016 : 5ème de la Diagonale des fous : 167km, D+ 9.7km en 32h44’09
  • 2017 : Victoire sur l’Endurance Trail de millaut – les templiers : 101km, D+ 5.1km en 12h38’41
  • 2018 : 3ème place à l’UTMB® : 170km, D+ 9.8km en 26h15’11

 

Jocelyne, vous terminez sur le podium de l’UTMB® dès votre première participation. C’est une surprise pour vous ? 

Je suis surprise car il y avait beaucoup d’inconnus pour moi sur le parcours et le niveau des concurrentes. Dans les Pyrénées, je participe à des courses qui font la même distance, mais ce n’est pas la même concurrence et je suis plus à la bagarre avec les garçons. Je visais le top 10 chez les femmes et je termine troisième. C’est donc une satisfaction. Mise à part la 6000D, je n’avais pas jamais couru dans les alpes. Sur l’UTMB®, je ne pensais pas faire ce temps. j’ai une bonne base en course à pied et il n a beaucoup de portions où l’on peut courir. C’est pour cela que j’ai pu courir aussi loi, aussi longtemps et que j’ai fait en 26h15.

—Extrait du magazine « Trails » Novembre -Décembre 2018–  Vous pouvez lire la suite en achetant le magazine https://www.trails-endurance.com