Date du triathlon de Marseille

  • Lien site de l’événement : https://www.triathlondemarseille.com/
  • Format choisi : M
  • Profil de course : dénivelé en vélo et plat en course à pied
  • Niveau de difficulté : accessible débutant

Pourquoi ce triathlon ?

Etant Junior première année, j’avais envie de m’essayer sur la distance M.. J’étais déjà allé à Marseille pour une compétition d’eau libre donc je savais que le parcours allait être très beau. De plus, je me suis concentré sur mon entraînement à vélo cet hiver, c’était donc l’occasion de voir si j’avais progressé. C’est un parcours exigeant à vélo notamment avec la montée du Col de la Gineste.

Entraînements suivis et courses préparatoires pour le triathlon de Marseille

J’ai commencé à m’entraîner pour ce triathlon 2 mois avant, dès que mes objectifs de début de saison étaient passés. Étant habitué à faire des distances S, j’ai du commencer par travailler mon ‘endurance. Mais pour le reste je m’entraînais plus ou moins de la même manière que pour faire un triathlon Sprint.

Equipements/ Matériels  :

  • Néoprène ou swimskin car l’eau est plutôt chaude à cette période en Méditerranée mais cette année elle était à 23 degrés donc la combinaison néoprène était autorisée
  • Pas de vêtements particuliers si ce n’est une casquette et de la crème solaire pour la course à pied car le soleil commence à taper sur la deuxième partie de course

 

Conseils pour bien gérer la course :

Pour la partie vélo, il ne faut pas monter le col trop fort en se disant qu’on aura de temps de récupérer dans la descente car même si les 15 derniers km descendent c’est quasiment que du faux plat où on peut avoir du vent de face.

 

LE JOUR J

Natation

Lieu :  Plage du Prado – Marseille

Départ de la vague élite en premier puis 1 ou 2 minutes après a lieu le départ en rolling start des 800 concurrents. Lors de votre inscription, vous pouvez choisir votre sas de départ .

Vélo

Pas mal de dénivelé avec notamment un long faux plat montant jusqu’à la première montée dans le domaine Lumigny puis arrive la montée du Col de la Gineste. Au final, même si il y a du dénivelé les montées restent très régulières et sans gros pourcentages ( Col de la Gineste : 4,7km à 4,8% de moyenne et 7% max). Pour ma part j’ai donc gardé le même développement que pour des courses sur le plat car il faut pouvoir emmener du braquet dans le faux plat descendant de la fin. Sinon, le parcours est magnifique et vous n’avez pas le temps de vous ennuyer.

Course à pied :

Le parcours se fait au bord de la mer sur la corniche avec une belle vue sur les îles du château d’If.  C’est un superbe parcours par contre, il n’y a aucune partie ombragée.  Heureusement, trois ravitos étaient présents sur le parcours.

Avis global sur la course :

Positif : Le parcours est vraiment magnifique. C’est ce qui fait la beauté de ce triathlon. Il y a aussi une bonne ambiance que ce soit au niveau de la transition, du parcours course à pied ou de .

Les points d’améliorations :

Les transitions : aucun tapis n’avait été mis en place donc il fallait courir 300m à chaque transition  sur du goudron et des morceaux de verres.  De nombreux concurrents avaient des entailles sous les pieds, dont moi. C’est dommage car en déposant mon vélo la veille ,  j’avais vu plusieurs rouleaux de tapis neufs.

Les erreurs d’aiguillages :  sur la partie pédestre, un grand nombre de concurrents ont fait 2km de plus que les autres.

L’accès pour le public : les accompagnateurs ne peuvent pas accéder à la zone de remise des récompenses.

Conseils et bons plans :

  • Transport : c’est compliqué de se déplacer en voiture dans Marseille il faut donc prévoir de marcher un peu ou de prendre le bus
  • Hébergement : il est facile de trouver des appart-hotels près de la plage du Prado si on réserve à l’avance.
  • Restauration :  on trouve facilement des restaurants, boulangeries et supermarchés en bord de plage